Brèves et dépêches
vendredi décembre 13, 2019
Register

Dans l'est de la République démocratique du Congo, les rebelles du M-23 avancent vers Goma, la capitale de la province du Nord Kivu, avec l'objectif avoué d'encercler la ville tenue par l'armée régulière pour la faire tomber comme un fruit mur.

A quelques journalistes dont un reporter de l'AFP qui ont pu se rendre dans la zone ce weekend, le chef des opérations des rebelles pour le secteur, le colonel Innocent Kayima, a expliqué que l'intention du M23 était d'aller jusqu'a Kibumba, dernière agglomération sur la route de Goma où se trouve encore positionnée l'armée régulière congolaise, les FARDC.

 

Le président John Atta Mills, qui dirigeait le Ghana depuis 2009, est mort brusquement mardi à 68 ans et son vice-président lui a immédiatement succèdé pour un intérim jusqu'à la présidentielle prévue en décembre dans ce pays présenté comme un rare exemple de démocratie en Afrique de l'Ouest.

La présidence avait annoncé dans l'après-midi "la mort brusque et prématurée du président de la République du Ghana", sans donner de précisions sur les raisons du décès du chef de l'Etat survenu dans un hôpital d'Accra, la capitale.

Les Etats-Unis, alliés récents du Rwanda, ont suspendu leur aide militaire à cette ex-protectorat belge en raison du soutien de Kigali, qui s'en défend, à la rébellion dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) voisine.

"A la lumière d'informations selon lesquelles le Rwanda soutient des groupes armés en RDC, le département d'Etat a décidé qu'il ne pouvait plus fournir au Rwanda de financement militaire étranger pour l'exercice budgétaire en cours", selon un communiqué reçu dimanche.

Des troupes congolaises et des Casques bleus font route vers la ville de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), placée sous haute surveillance dans la crainte d'une attaque de rebelles qui ont gagné du terrain ces derniers jours dans la province du Nord-Kivu, ont annoncé lundi soir des responsables des Nations unies.

Le Conseil de sécurité doit examiner mardi la situation dans cette province voisine du Rwanda, accusé de soutenir la rébellion, tandis que se tiendra mercredi à Addis Abeba une réunion interministérielle des pays de la région des Grands lacs pour tenter de réduire la tension entre Kinshasa et Kigali.