Brèves et dépêches
dimanche janvier 24, 2021
Register

La Côte d'Ivoire devrait connaître son président en principe fin novembre lors d'un second tour potentiellement explosif entre le sortant Laurent Gbagbo et l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara, mais les partisans de l'ancien chef d'Etat Henri Konan Bédié ne s'avouent pas vaincus.

"Duel de titans", "duel à mort", "chaude empoignade en perspective": après la publication dans la nuit des résultats du premier tour, les quotidiens ivoiriens évoquaient jeudi avec force le "choc" à venir de ce scrutin historique, censé clore une décennie de crise politico-militaire.

Un second tour se dessinait mercredi entre le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo et l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara, après dépouillement de plus de la moitié des suffrages exprimés lors de la présidentielle historique de dimanche.

La famille en RDC d'Armand Tungulu a décidé, à la "demande" de la famille en Belgique de cet opposant congolais mort en prison à Kinshasa, de renoncer à aller reconnaître sa dépouille et de retirer sa plainte contre l'Etat congolais, a-t-elle annoncé lundi à l'AFP.

La Cour pénale internationale (CPI) peut juger pour crimes de guerre en Centrafrique l'ancien vice-président de RDC Jean-Pierre Bemba, a estimé mardi la CPI, rejetant en appel l'exception d'irrecevabilité de la procédure soulevée par la défense.