Dossiers
lundi juillet 23, 2018
Register

(Comprendre la famine du Kasaï)

Des compatriotes pleurent. Ils ont vu des images des enfants souffrant de la famine au Kasaï. Il y a une question qu'ils ne se posent pas : ''Pourquoi ces images et maintenant ?''. Il y a une autre question : ''Pourquoi plusieurs compatriotes se laissent-ils piéger par les images des médias dominants ?''. La famine sévit dans plusieurs foyers congolais depuis les années 1986. Les programmes d'ajustement structurels imposés au pays par le Fonds monétaire international ont produit le précariat au Congo-Kinshasa. En plus de la dictature imposée au pays par les forces extérieures, la guerre raciste et de basse intensité avait déjà commencé dans ce pays avant que les sous-fifres africains ne viennent l'intensifier afin de le transformer en ''prison à ciel ouvert''.

Croire que ceux qui ont orchestré une guerre raciste de basse intensité pour produire un ''Etat raté'' au cœur de l'Afrique vont se convertir en ''démocrates'' organisant des élections claires, limpides, transparentes, libres et démocratiques est une bêtise. C'est une insulte à la mémoire collective et à ''la connaissance générale''. Le Congo-Kinshasa n'a pas été produit comme ''Etat raté'' seul. Il y a eu plusieurs autres pays tels que l'Irak, la Somalie, la Libye, la Yougoslavie, le Soudan, la Syrie, etc.

L'assassinat de Lumumba et de plusieurs de ses proches a créé une désorientation existentielle chez plusieurs filles et fils du Congo-Kinshasa. Surtout, celles et ceux qui ont choisi de ''faire la politique''.

''Ils nous dominent plus par l'ignorance que par la force'' S. Bolivar

 

Entre un poste où je suis admiratif face à un plat de pattes et un article cachant ''un secret'' aux Congolais(es), plusieurs ami(e)s et compatriotes ont choisi de commenter l'affirmation selon laquelle ''l'homme vit aussi de pain (et de pattes)''. Sur le mur (Facebook) de Jean-Pierre Mbelu, l'article d'Eric Arthur Parme n'est ni lu, ni commenté. Inquiétant ! Autant j'ai rigolé à gorge déployée en lisant lesdits commentaires, autant je suis un peu perplexe face à ce que je considère comme un manque d'intérêt à l'endroit de l'article publié (http://www.kairospresse.be/article/bienvenue-en-ploutocratie-kazakhgate-afrique-reseaux-le-mr-tous-les-etages). Il est possible qu'il ne fasse pas partie du centre d'intérêts de plusieurs de mes amis virtuels. Pourtant, il est riche en info-formations.