Dossiers
vendredi février 21, 2020
Register

Comme pour notre pays, l’histoire politique de  ceux que nous croyons, à tord ou à raison, être nos partenaires extérieurs mérite d’être connue et approfondie pour nous éviter un gaspillage inutile de temps et d’énergie souvent lié à l’amnésie et à la lobotomisation entretenues par les médias dominants et certains intellectuels « technocrates ». Cela nous éviterait aussi de tomber facilement dans la désillusion et  la résignation. La France de François Hollande ne sera pas différente de celle de François Mitterand : la Gauche , tout au long de l’histoire française, a été la gardienne intérimaire du  cinéma capitaliste.

Des responsables militaires rwandais ont armé et soutenu la mutinerie dans l’est de la République démocratique du Congo menée par le général Bosco Ntaganda, qui est recherché pour crimes de guerre par la Cour pénale internationale, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Des responsables militaires rwandais ont autorisé Bosco Ntaganda à entrer au Rwanda et lui ont fourni de nouvelles recrues, des armes et des munitions. Bosco Ntaganda est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la CPI pour avoir recruté et utilisé des enfants soldats.

Introduction

Qu’il me soit permis d’abord de remercier les organisateurs de cet atelier pour m’avoir invité à y prendre la parole ! «Evaluation de l’action de l’opposition politique en RDC». Voilà un sujet très délicat car qui dit «évaluation» dit nécessairement
«jugement». Je cours donc le risque de me présenter ici devant vous comme un censeur, un juge-président. La délicatesse du sujet tient aussi au fait que lorsqu’il s’agit d’évaluer une action, on touche nécessairement aux acteurs et donc à des personnes concrètes qui agissent, qui posent ces actions. Sans tomber dans le piège d’un discours moralisateur et culpabilisant, je vais essayer d’être le plus objectif possible dans mon appréciation de l’action de l’opposition politique dans notre pays. Bien plus, je ne vais pas me limiter seulement à une critique qui pourra paraître acerbe, mais je vais faire aussi des propositions pour une action constructive de l’opposition.

 

Le courage de la vérité (cf. 2Cor7, 14)

Message de l’Assemblée plénière extraordinaire de la CENCO aux fidèles catholiques et à l’ensemble du peuple congolais

En date du 11 janvier 2012, les Evêques du Congo ont publié un court message qui porte bien son titre « Le courage de la vérité ». L’intitulé n’en dit pas moins long : « faim et soif de justice et de paix». La triade paix, justice et vérité constitue le substrat de ce message qui prend motivation dans un contexte socio-politique caractérisé par un scrutin présidentiel et législatif entaché de graves irrégularités ; celles-ci en ont compromis la crédibilité et creusé un fossé de méfiance entre peuple et dirigeants.