Dossiers
mercredi juillet 08, 2020
Register

Commenter l’actualité congolaise au quotidien peut conduire à la falsification de l’histoire, à l’entretien de l’ignorance et de l’amnésie. Pourtant, cet exercice est le lot quotidien de plusieurs médias congolais. Surtout les plus lus. Ecrire par exemple comme nous le lisons ces jours-ci que les Américains de l’Africom vont contribuer à la formation de nos militaires pour sécuriser notre pays est une insulte à l’intelligence et à l’histoire. Pour cause.

Les efforts déployés par les pays émergents pour qu’ils deviennent des partenaires respectés de l’axe USA-Europe méritent d’être salués. A juste titre. Ils constituent une interpellation pour les minorités organisées et agissantes congolaises. Ces pays ont réussi à reconfigurer notre monde. Il a dorénavant plusieurs centres. Pour nous, l’enjeu dans ce monde polycentré, pour les mois et les années à venir, ne sera pas d’être parrainés par tel ou tel autre pays occidental, mais de nous y situer intelligemment et sagement tout en réalisant le rêve du panafricanisme des peuples.