Tribune Libre
vendredi février 23, 2018
Register

CHRONIQUE JUDICIAIRE

PROCES MINISTERE PUBLIC CONTRE GOLDEN MISABIKO

RAPPORT DE LA 2ème AUDIENCE DU 26 AOUT 2009

RP 4576/I

1. RAPPEL DES FAITS

Interpellé le 24 Juillet 2009 et arrêté le même jour par l’Agence Nationale de Renseignement, direction provinciale du Katanga, Golden Misabiko, Président de l’ASADHO/Katanga a été déféré le lendemain au parquet près le Tribunal de Grande instance de Lubumbashi au motif que l’ASADHO /Katanga a porté atteinte à la sureté de l’Etat congolais en publiant un rapport[1] qui dénonce la continuité de l’exploitation clandestine de la mine uranifère de Shinkolobwe ainsi que l’accord entre le gouvernement congolais et le groupe nucléaire français AREVA sur l’exploration et l’exploitation de la mine uranifère de Shinkolobwe.