Culture
samedi octobre 24, 2020
Register

Trois artistes congolais, Djodjo Kazadi, danseur, et Serge Amisi et Yaoundé Mulamba, marionnettistes, construisent dans une choralité visuelle et sonore, le récit de leur enfance au Congo. À 10 ans, qui étaient-ils ? Où étaient-ils ? Quelle était leur vie ? Sur un plateau nu, ils laissent émerger de leur corps une mémoire lacunaire et meurtrie, qui selon leurs histoires, porte les stigmates de l’enfermement, de la violence, de l’humiliation ou de bonheurs diffus. Leurs langages expressifs sont le chant, la danse, la marionnette et le texte.

Djodjo Kazadi, chorégraphe de Congo my body fut un enfant libre de se déplacer et de s’exprimer. Danseur et chorégraphe hip hop, il évolue actuellement au sein de sa propre compagnie Kazyadance, et tourne deux soli Masolo Ya Kati et Castrations.

 

Serge Amisi, ex-enfant soldat en République démocratique du Congo, est aujourd’hui sculpteur et marionnettiste. Il a rédigé le récit de son histoire qui sera publiée aux éditions Vents d’ailleurs.

Yaoundé Mulamba, lui aussi ex-enfant soldat en République démocratique du Congo, est marionnettiste et comédien. Il a créé et joué avec Serge Amisi Les Aventures de Oulala, spectacle de marionnettes sur leurs vies d’enfant soldat qu’ils ont présenté à de nombreuses reprises au Congo et en Europe.

 

Du 6 au 9 avril Du mercredi au samedi à 19h Wip Villette(métro Porte de la Villette) à Paris