Diaspora
samedi juin 23, 2018
Register

Il se pourrait que la mise en pratique continue de ''la politique-Tshididi'' produise toujours son fruit au cœur de l'Afrique. S'étant rendus compte que ''les élections claires, limpides, transparentes, libres et plus que démocratiques'' sont impossibles au cœur de l'Afrique, les agents de ''la communauté occidentale'' seraient en train de voir comment rompre avec ''la confrontation'' entre leurs ''nègres de service'' et autres sous-traitants pour créer ''un gouverne-et-ment d'union entre membres du statu quo'', tous les partis des ''Tshididistes confondus'', afin d'offrir à leur trans et multinationales l'opportunité de poursuivre l'extermination des Congolais(es) et le pillage de leur pays après un énième dialogue. Cette blague de mauvais goût ne pourra étonner que des compatriotes n'ayant pas compris que depuis bientôt plus de deux décennies, le Congo-Kinshasa est une ''néocolonie occidentale'' gérée sur fond d'un machiavélisme qui ne dit pas son nom.

''Le peuple gagne toujours'' R. MUKENDI TSIMANGA

Pour organiser les funérailles de leur frère Rossy Mukendi Tshimanga, un groupe de Congolais(es) a organisé, dans un laps de temps record, une collecte de fonds sur Internet et a récolté plus ou moins 20.000 dollars. Chapeau ! Les réseaux sociaux mobilisés par ce groupe ont prouvé leur efficacité. Ils ont rendu la solidarité congolaise effective (matériellement). Chapeau !

''Le peuple gagne toujours'' R. MUKENDI TSHIMANGA

Le samedi dernier (03 mars 2018), j'ai eu la chance de participer à une conférence organisée par certains mouvements de la jeunesse congolaise. Quel bonheur ! J'ai chanté ''le nunc dimitis'' en me rendant compte que la relève de notre lutte commune pour un Congo plus beau qu'avant est assurée. A quelles conditions ? Il y en a plusieurs. L'une d'elle est que notre jeunesse doit maîtriser notre histoire et être en permanence consciente de la guerre perpétuelle menée contre notre pays. Une autre est qu'elle doit savoir que cette guerre apporte son lot d'abrutissement et d'ignorance ; que les mots qu'elle porte peuvent avoir une charge idéologique déroutante.