Diaspora
mercredi juillet 24, 2019
Register

En 1974,  Alain Peyrefitte  mettait un livre au titre ‘’prophétique’’ sur le marché. Il publiait ‘’Quand la Chine s’éveillera…le monde tremblera’’[1]. Par ce lire, il jetait  des ‘’regards (critiques) sur la voie chinoise’’ et semblait avoir  saisi dans ‘’la révolution culturelle’’ les germes d’un autre Chine.  Plus de  trois décennies après  la publication de ce livre, la Chine est devenue la première puissance économique (2015). Elle est en train de passer de son état d’ « usine pour les multinationales occidentales » à celui  d’un pays émergent. Elle se déconnecte de plus en plus du ‘’bras économique’’ du ‘’capitalisme du désastre’’. Elle crée ses banques et entreprend de recréer ‘’la route de la soie’’. Bien qu’étant ‘’un marché’’ de plus d’un milliard d’habitants,  elle est  engagée dans des relations géostratégiques enviables avec la Russie, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud. Elle est en train de trouver et d’approfondir ‘’sa voie’’.

 

Plus de trois décennies après Alain Peyrefitte, un Africain Congolais vient de  publier « Quand les Africains se réveilleront. Le monde changera »[2].  Ce livre  peut être abordé  à partir d’un préjugé favorable : « L’Afrique étant la mère du monde, sa cosmogenèse  partagée avec toute sa progéniture peut  lui redonner un nouveau souffle en la tirant de la consommation compulsive où ‘’le marché néolibéral’’ l’a enfermée. »

 

Ce livre de Fweley Diangitukwa mérite d’être lu et partagé par ‘’les élites organiques et structurantes’’.  Non pas seulement pour jeter  des fleurs à son auteur ; mais aussi pour voir dans quelle mesure ce livre peut participer au réveil des Africains et au changement profond du monde.

 

Ce livre porte plusieurs convictions dont celle-ci : « Le développement de l’Afrique viendra des Africains eux-mêmes. »   Pour plusieurs d’entre nous qui avons cru pendant longtemps au ‘’miracle’’ des Institutions Financières Internationales et de ‘’l’aide fatale’, lire ce livre peut nous aider à questionner certaines de nos convictions.

 

Un livre en plus ou un livre en trop ?  Oui, un livre en plus pour enrichir nos débats sur le devenir collectif de l’Afrique. Fweley va-t-il finalement nous tirer de notre sommeil ? Lisons et voyons ! Voyons si nous pouvons davantage  partager ‘’notre voie…’’

 

Mbelu Babanya Kabudi



[1] A. PEYREFITTE, Quand la Chine s’éveillera…le  monde tremblera. Regards sur la voie chinoise, Paris, Fayard, 1974.

[2] FWALEY DIANGITUKWA, Quand les Africains se réveillerons. Le monde changera. Traditions et développement, ,  Ed. Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, 2016.