Diaspora
vendredi septembre 18, 2020
Register

Les échéances politiques en RDC avec les élections présidentielles de septembre 2011 en ligne de mire font que l’agitation politique se fait de plus en plus précise. Si le pouvoir en place cherche à consolider ses positions, ceux d’en face en font autant. Dans cet élan, le MOUVEMENT BLEU qu’incarne le pasteur Jean-Paul MOKA Ngolo Mpati; une nouvelle plate-forme politique se lance dans l’arène pour une  alliance sacrée. A cet effet, le Comité du Mouvement Bleu de la ville de Mons en Belgique sous la direction de Mauré Kionga Puna  a organisé devant près de 80 personnes une rencontre amicale avec les compatriotes congolais de la diaspora et les amis de la RDC le samedi 08 mai courant à L’Auberge Jeunesse de la ville capitale de la province de Hainaut. Il y était question de la «réflexion sur la situation actuelle du Congo et de son avenir tant immédiat que futur» par rapport aux échéances de 2011.

 

 

Tango Ekoki (le temps est arrivé), c’est le cri de cœur de ce mouvement politique qui se veut une nouvelle alternative en RDC par la conquête et l’exercice du pouvoir au travers de la magistrature suprême en RDC que briquera son fondateur en 2011 prochain. Le temps est arrivé pour un vrai changement et une réelle libération du Congo et de son peuple pour un avenir radieux. A ce sujet, une grande conférence de presse sera organisée le jeudi 17 juin 2010 dans l’enceinte du prestigieux cadre du Palais des Colonies à Tervuren non loin du grand et célèbre musée de l’Afrique Centrale de Tervuren en banlieue bruxelloise. Un certain nombre d’annonces importantes y seront faites sur la RDC et son avenir politique et ce, en présence des nombreux invités de marque tant du monde politique congolais, belge et internationale. Ceux des finances et grandes organisations comme l’ONU seront également de la partie. Plusieurs bandes annonces circulent déjà sur la toile internet que l’on peut visionner au travers des ces liens :http://www.youtube.com/watch?v=HfsWOexXdwg&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=BIJ48EGMQzk&feature=related

 

«J’ai vu la misère de mon peuple», c’est le cri de cœur du pasteur Jean-Paul Moka au travers de son rêve de voir naitre demain comme un phœnix de ses cendres le nouveau Congo fort, prospère et qui se préoccupe de son peuple. Cette démarche politique qui a vu le jour en 2003 avec la naissance et l’enregistrement dans la ville de Kinshasa d’une association dénommée Mouvement Psaumes 23 finira par donner naissance au Mouvement Bleu en 2005. Ce mouvement qui milite pour l’édification d’un Congo uni où les droits humains seront respectés a un concept clé à savoir : «la politique de l’amour, l’amour dans la politique». Avec une ambition planétaire, le Mouvement Bleu compte remettre le citoyen congolais au centre de sa préoccupation car la solution des problèmes du Congo ce sont les congolais eux-mêmes comme le martèle Jean-Paul Moka Ngolo Mpati.

 

Fervent partisan d’une vraie réconciliation nationale entre le peuple Congolais sans oublier ses voisins qui sont à la base de sa misère depuis plus de dix ans, Jean-Paul Moka s’est lancé dans une autre bataille : celle d’écouter, d’échanger et de discuter avec ses compatriotes pour définir le moment venu ce que sera le Congo de demain. Le Congo est une terre d’abondance dit-il, il faut que le rêve de paix et de justice s’accomplisse pour le fils de ce pays conclut-il.

Condamnant les massacres et les viols dont sont victimes plus de 6 millions des congolais depuis dix ans, le Mouvement Bleu est pour l’instauration demain d’un Tribunal pénal international pour le Congo afin de juger et condamner toutes les personnes impliquées dans ce génocide qui ne dit pas son nom et que le monde entier feins d’ignorer l’existence. La lutte contre la corruption sous toutes ses formes fera partie du cheval de bataille de son programme, ce qui encouragera les propres fils du pays et les investisseurs étrangers à travailler pour une concrète relance nationale.

«Oui, c’est encore possible» croit fermement Jean-Paul Moka  et son mouvement. Ainsi se réalisera son rêve d’un Congo nouveau qu’avait rêvé à son temps Patrice Emery Lumumba, ce héro national qui demeure un modèle pour les vrais patriotes.