Diaspora
mardi juin 25, 2019
Register

La messe d’actions de grâce en mémoire de Mgr Pius KALONJI a bel et bien était célébrée comme prévue le samedi 09 janvier 2010 en La Collégiale Sainte Waudru de Mons en Belgique, et ce malgré le temps si glacial; l’hiver dans l’hémisphère nord oblige ! L’atmosphère était lourd et le ciel très bas qu’il pleuvait non pas des trombes d’eau mais des flocons d’une neige blanche pour rappeler les larmes de la famille, des amis et des frères et sœurs du disparu depuis son départ auprès du Seigneur le mardi 1er décembre 2009 passés. Même le soleil s’était fait discret en cachant sa face tellement la douleur dans les cœurs était si grande. Par contre, la joie était si immense de savoir que le serviteur de Dieu avait  enfin rejoint le repos éternel auprès de son Dieu ainsi que tous ceux de sa famille l’ayant précédé dans le sommeil de la mort. Lui, c’était Mgr Pius Kalonji, notre oncle, cousin, frère et grand-père.

Bien qu’ayant connu un léger retard, la cérémonie de la messe d’actions de grâce en mémoire de Mgr Pius Kalonji s’est déroulée comme prévue en la cathédrale forteresse de la ville de Mons sous la concélébration des abbés Marcel Badingi et Roger Mengi. Venant du diocèse de Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï Oriental, l’abbé Marcel Badingi qui a bien connu Mgr Pius Kalonji s’occupe de la paroisse de Wallin dans la région de Charleroi en Belgique. L’abbé Roger Mengi, originaire du diocèse de Kisantu dans la province du Bas-Congo est Vicaire à Mons où il coordonné plusieurs paroisses.

Dans homélie, l’abbé Roger Mengi rappellera qu’en ce jour, on n’était en présence ni d’un corps ni d’un cercueil; mais au cours d’un culte d’actions de grâce pour remercier le Seigneur de ce qu’a été la vie de Mgr Pius Kalonji. Pour nous les chrétiens continuera t-il, c’est la célébration de la foi en la vie éternelle auprès de Dieu qui prévaut sur tout. Son neveux, mon papa Jacob Kalemba prendra la parole au nom de la famille pour témoigner en tshiluba, en français et en néerlandais sur ce qu’a été la vie de Mgr Pius Kalonji. Toute la messe fut agrémentée par les chants de la chorale africaine Kristu Bolingo de Mons.

La suite de la soirée. Comme prévue dans le programme, la famille de Mgr Pius Kalonji et ses invités se sont retrouvé dans la salle communale Le Calva de la rue Pécher à Mons pour un verre d’amitié autour d’un repas. Merci à toutes les mamans de Mons qui ont consacré de leur temps pour apprêter ce repas mais aussi à toutes les autres personnes qui ont donné leur contribution financière pour la réalisation de la soirée. Commencés dans l’église, d’autres témoignages sur Mgr Pius Kalonji furent rendus, notamment par le Professeur MUFUTA et Le Docteur MPUILA qui l’ont également bien connu. Le Pr Mufuta rappellera sa première rencontre avec Mgr Pius Kalonji vers la fin des années 1960 alors qu’il était jeune étudiant congolais dans une université française. Revenu au Kasaï après un séjour estudiantin à Paris en France, il se trouvait à Mbuji-Mayi pour ses travaux de recherches pour sa thèse de Doctorat sur le Kasala, cette complainte en chanson qui célèbre et honore une personne dans la tradition luba du Kasaï. Mgr Pius Kalonji le logera ave tout son matériel de recherche dans sa petite paroisse de Sainte Marie durant tout son séjour. Le Pr Mufuta profitera même pour apprendre à conduire une voiture sous l’apprentissage de Mgr Pius Kalonji dans sa petite VW difco de l’époque. Le Pr Mufuta se souviendra toujours de ce séjour agréable auprès de Mgr Pius dans sa paroisse Sainte Marie de la ville Miba conclura t-il.

Le Dr Mpuila pour sa part et ancien séminariste commencera son témoignage par rappeler les liens privilégiés qu’il a eu avec Mgr Pius au travers de son engagement pour devenir un jour prêtre. Cette vocation n’aboutira pas suite à un malentendu d’avec son évêque de l’époque qui ne trouvait pas de cohérence entre les études de prêtrise et la médecine dont le futur Dr Mpuila rêvait d’ajouter à sa formation en tant que futur prêtre. Vu son engagement politique, le Dr Mpuila rappellera aussi ce que fut celui de Mgr Pius Kalonji à l’époque du mobutisme tout puissant au travers de son parti unique le MPR. Le refus du diktat du parti-état par ce prélat hors du commun ne lui attirera que des problèmes, notamment son arrestation et son acheminement à Kinshasa durant des années par le pouvoir mobutiste poursuivra le Dr Mpuila. Toutes ces tracasseries n’influenceront en rien ni la détermination, ni la probité morales de Mgr Pius Kalonji quant à sa conception et sa  pratique de la justice. Il continuera ce combat même en s’opposant contre sa hiérarchie ecclésiale de  l’époque mais aussi en donnant plus de place aux «Balami» ces conducteurs laïcs dans sa paroisse. Docteur Mpuila finira son intervention par une prière inspirée du Psaumes 42.

Le clou de la soirée fut ce «Kasala» plein d’émotion entonné par mamu MPUNGA en l’honneur de Mgr Pius Kalonji et tous ceux de sa famille  absents ou présents. Moment si intense que les larmes de joie et de bonheur ont coulé des visages des membres de sa famille tout comme de ceux de l’assistance. Un autre rendez-vous est pris pour une autre messe d’actions de grâce en mémoire de Mgr Pius Kalonji sous la houlette des abbés du diocèse de Mbuji-Mayi. La date retenue est celle du 24 janvier courant. L’heure et le lieu seront communiqués au moment opportun. La famille de Mgr Pius Kalonji tant en Europe que chez nous au pays comme au village à Dikundi remercie du fond du cœur tous ceux qui ont eu une pensée et une prière en leur faveur.