Diaspora
samedi décembre 07, 2019
Register

L’histoire des jumeaux a toujours fasciné la mythologie africaine du fait de la spécificité même de ces enfants dits spéciaux. Celle des Kabila qui passionne le Congo de Lumumba en est une autre depuis que ces deux là règnent sur le pays, l’un comme président de la République, l’autre à la tête de la puissante Fondation portant le nom de feu Mzé Laurent-Désiré Kabila Ka Makolo assassiné à Kinshasa en janvier 2001. Mais qui sont-ils réellement ces deux jumeaux qui n’en paraitraient pas en réalité ?

« …Et….proche du premier ministre ici, tu comprends, oyoki. Je veux vous faire sauter de là pe ngai moko nakoya kobeta bino. Moi je ne suis pas votre ami, tu comprends, naza camarade na bino te. Je suis une autorité du pays ! Cette pute là qui vient de m’appeler, balokoti ye soki wapi, au lieu d’abord s’adresser convenablement en disant ce qu’elle veut.

C’est l’histoire du petit dernier des pays qui accède à la souveraineté internationale alors que ses voisins du continent en sont à commémorer leur cinquantenaire des indépendances. C’est l’histoire d’un peuple auquel tous les pronostics d’experts ne promettent pas les lendemains qui chantent mais qui au contraire garde sa tête haute, ayant accroché ses rêves aux étoiles. C’est l’histoire d’un divorce fêté avec pompe alors que des points de frictions son voisin d’"ex" sont légions.