Diaspora
mercredi octobre 24, 2018
Register

''Le peuple gagne toujours'' R. MUKENDI TSIMANGA

Pour organiser les funérailles de leur frère Rossy Mukendi Tshimanga, un groupe de Congolais(es) a organisé, dans un laps de temps record, une collecte de fonds sur Internet et a récolté plus ou moins 20.000 dollars. Chapeau ! Les réseaux sociaux mobilisés par ce groupe ont prouvé leur efficacité. Ils ont rendu la solidarité congolaise effective (matériellement). Chapeau !

''Le peuple gagne toujours'' R. MUKENDI TSHIMANGA

Le samedi dernier (03 mars 2018), j'ai eu la chance de participer à une conférence organisée par certains mouvements de la jeunesse congolaise. Quel bonheur ! J'ai chanté ''le nunc dimitis'' en me rendant compte que la relève de notre lutte commune pour un Congo plus beau qu'avant est assurée. A quelles conditions ? Il y en a plusieurs. L'une d'elle est que notre jeunesse doit maîtriser notre histoire et être en permanence consciente de la guerre perpétuelle menée contre notre pays. Une autre est qu'elle doit savoir que cette guerre apporte son lot d'abrutissement et d'ignorance ; que les mots qu'elle porte peuvent avoir une charge idéologique déroutante.

 

Le régime de ''la kabilie'' a eu recours au principe de la force brute pour empêcher les manifestations prévues par le Comité Laïc de Coordination ce dimanche 31 décembre 2018. Plusieurs compatriotes et hommes et femmes de bonne volonté à travers le monde condamnent cette ''barbarie''. Mais ils semblent oublier que ''la kabilie'' n'en est pas à son premier coup. Surtout, ils n'arrivent pas à dire que ce n'est pas la première fois que ce ''conglomérat d'affairistes'' tue dans les églises et les profane. Depuis la guerre de l'AFDL (et ses parrains anglo-saxons), plusieurs croyants, chrétiens et pasteurs de l'église catholique ont été et sont encore tués à l'Est de notre pays ; dans les couvents tout comme dans les églises.