Editorial
jeudi novembre 21, 2019
Register

Il est très difficile de suivre certain dossier sur le temps long. Les médias dominants fabriquent les qualificatifs de certains dirigeants du monde en fonction des intérêts qu'ils servent. Longtemps après l'assassinat de certains dirigeants du monde, des documents déclassifiés ou certains témoins de l'intérieur finissent par dire la vérité. Malheureusement, cela ne conduit pas plusieurs d'entre nous à prendre une certaine distance vis-à-vis de ces médias et de la rhétorique officielle des ''maîtres du monde''. Souvent, elle est mensongère. Wesley Clark en sait quelque chose. Il sait que quelque temps après le 11 septembre 2001, la décision de détruire sept pays, dont la Libye et l'Irak, a été prise.(http://www.reopen911.info/News/2011/10/18/le-general-wesley-clark-affirme-quun-plan-etait-pret-des-le-12-septembre-2001-pour-envahir-7-pays-dont-la-libye-et-l%E2%80%99irak/)

Dès que cette décision a été prise, la fabrication du consentement sur la dictature de Kadhafi et le terrorisme de Saddam Hussein a débuté par le truchement des médias dominants.

Bien que ces deux messieurs n'aient pas été des saints types, ils ont commis ''le péché'' de chercher à se passer du dollar comme ''unique monnaie'' de change sur le marche mondial. L'un en voulant donner une monnaie à l'Afrique pour rompre avec son esclavage économique, l'autre en voulant vendre le pétrole irakien en euro. Et c'est bien dit dans ce texte : «  Un jour, Saddam Hussein s'est résolu à vendre le pétrole irakien en euros et Mouammar Kadhafi à créer sa propre devise garantie par l'or. A noter que tous les deux ne figurent plus sur la liste de vivants. » (https://fr.sputniknews.com/international/201608161027321080-BRICS-Russie-Chine-Etats-Unis-banque/) Demain, une guerre nucléaire risque d'éclater contre la Chine et/ou la Russie. Elles cherchent à rompre avec les circuits aliénants du dollar. Les médias nous y préparent en qualifiant Poutine de tous les noms d'oiseaux et en nous présentant les provocations de la Chine dans ''la mer de Chine''.

Disons que les médias dominants décervellent. Ils lobotomisent. Ils mangent les cœurs et les esprits au point de nous rendre incapables de prendre une certaine distance vis-à-vis de la désinformation qu'ils véhiculent. Les écouter nous exige de cultiver un certain sens critique.

Lire les médias alternatifs nous aide à revoir notre perception de ceux qui n'obéissent pas en tout et pour tout aux ''maîtres du monde'' et à réajuster le jugement que nous portons quelques fois sur eux.

Les patriotes et nationalistes africains tels que Moumié, Lumumba, Sankara, etc. ont été assassinés par ceux qui lisaient en eux le danger de l'autodétermination de l'Afrique.

Apprendre de l'histoire pourrait nous éviter de coaliser avec les bourreaux des esprits résistants et patriotes.

 

Mbelu Babanya Kabudi