Editorial
mercredi octobre 18, 2017
Register

Il y a eu, à un certain moment, un débat autoflagellant sur ''ceux qui tuent les Congolais(es)''. Certains protagonistes de ce débat pointé le doigt accusateur vers les Congolais(es). Ils disaient : « Vous parlez des rwandais ; mais nous les voyons pas. » ''Ne pas les voir'' constituait un motif sérieux pour ne criminaliser que les Congolais(es).  Plusieurs compatriotes soutenant cette position semblent avoir perdu de vue que ''la guerre raciste de prédation'' commencée en 1996-1997 n'est jamais terminée. Ils semblent avoir perdu de vue que ''cette guerre par morceau'' a comme objectifs l'occupation et la balkanisation du Congo-Kinshasa. Et que dans ses planificateurs opèrent avec ''des escadrons de morts'' de leur choix. Comme elle dure, elle fait apparaître, souvent, au grand jour, des sous-fifres pendant que ''les acteurs pléniers'' opèrent dans l'ombre. Plusieurs ''prophètes'' congolais ont beau dire et répéter cela, ils sont moqués et tournés en dérision.

Que se passe-t-il maintenant ? L'étape du Grand Kasaï remet sur le devant de la scène certains noms des ''tueurs impunis'' depuis la guerre de l'AFDL jusqu'à ce jour. Cette étape jette un supplément de lumière sur la planification de l'extermination des Congolais(es). Espérons que cette fois-ci, comme c'est RFI qui mène l'enquête, des ''compatriotes qui ne les voyaient pas'' pourraient savoir comment les choses se passent. Ceux et celles qui ont accès à Internet et aux autres réseaux sociaux pourront partager avec ceux qui en sont exclus. Cette approche cognitive de ce qui se passe au Congo-Kinshasa est indispensable au soutien des luttes sur terrain. Elle est indispensable à la maturation de la conscience politique. C'est notre conviction. Elle aide à voir qui opère sur ce terrain, pourquoi, depuis quand et à partir d'où.

Voici les deux premières parties de l'enquête de la RFI :

http://webdoc.rfi.fr/rdc-kasai-violences-crimes-kamuina-nsapu/chap-01/

http://webdoc.rfi.fr/rdc-kasai-violences-crimes-kamuina-nsapu/chap-02/

 

Babanya Kabudi

Génération Lumumba