Editorial
dimanche juillet 15, 2018
Register

Des compatriotes suivront cette vidéo et oublieront. Après, quand il sera question de revenir sur la guerre perpétuelle que le Rwanda de Paul Kagame entretient au Congo-Kinshasa, ils demanderont : ''Où sont les Rwandais'' ? L'auto-flagellation a atteint des niveaux tels que reconnaître la perpétuité de l'engagement du proxy anglo-saxon dans la guerre de basse intensité menée contre le Congo-Kinshasa est un délit. L'un des nos jeunes qui nous poser la question susmentionnée dit être révoltée par ce qu'il niait hier. La vidéo est là (https://www.youtube.com/watch?v=DfPmm9LtpbM).

L'enfermement dans l'immédiatisme ruine une approche informée de cette guerre perpétuelle.

Ce qui s'est passé il y a quelques jours est la continuité de ce qui se passe dans notre pays depuis plus de deux décennies. La vidéo est là :https://www.facebook.com/100009454796607/videos/2017901375201669/?fref=mentions&pnref=story. Elle se passe de tout commentaire. Kagame est encore pris la main dans le sac. Pour une énième fois.

La vidéosphère est une misère pour l'avenir de notre pays. Elle est abrutissante et empêche une approche avertie de la mémoire collective.

 

 

Babanya Kabudi

Génération Lumumba 1961