Editorial
mardi juin 27, 2017
Register

Le dossier de l'assassinat du Père Vincent Machozi rappelle aux plus amnésiques d'entre nous que les balkanisateurs1 du Congo-Kinshasa n'ont pas renoncé à leur projet. Les cartes d'électeurs facilitent la tâche de ceux qui, après avoir égorgé les Congolais(es), occupent leurs terres et y déversent des milliers ''d'immigrés rwandais''. Pourtant, le Rwanda est vanté comme étant le pays le plus développé de l'Afrique des Grands Lacs. Il n'y a plus de guerre là-bas ; tout le monde s'est réconcilié avec tout le monde. La démocratie y règne et Kagame assure le bien-être de tous ses concitoyens. D'où vient que l'immigration y refasse surface ?